Association des Randonneurs de la Côte d'Opale

Rando Rando du Dimanche : Esquerdes

Participants Nombre de participants: 17

kms Nombre de kilomètres: 13 kilométres 300 métres

date Dates: 18/11/2018

description Description:

Sentier "Les coteaux de l'Aa" ESQUERDES

13KM100 17 participants.



Nous démarrons de la place de la mairie et découvrons rapidement une batisse en pierre dotée d'une tourelle dans une pâture bordant l'Aa ainsi que l'Eglise St Martin du XIIème siècle avec une tour centrale qui fut pourvue d'un lourd clocher en pierre dés le siècle suivant.

Nous laissons à notre droite l'ancienne poudrerie impèriale et longeons la voie de chemin de fer à Fersinghem avant de rejoindre par la lisière du bois le village d'Elnes, c'est là que nous marchons le long de l'Aa sur un large tapis de feuilles colorées avant d'entamer la dernière grimpette et le retour le long du bois d'esquerdes vers le parking aux voitures.

Cette randonnée nous a permis de découvrir de belles vues sur les villages avoisinants de Lumbres, Wavrans sur l'Aa et leurs environs par un temps trés agréable frais et ensoleillé.

Merci à tous les participants.

Rando Rando Douce : nortkerque le sentier du marais

Participants Nombre de participants: 18

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 100 métres

date Dates: 13/11/2018

description Description:

Rendez-vous à 14 heures à la « halte SNCF» de Nortkerque pour une balade, à travers le Brédenarde, organisée et guidée par Dominique et Pierre qui accueillent ce mardi 18 marcheurs.
Nous quittons le parking et nous nous dirigeons à travers « le Marais » vers le canal de Calais. Après avoir suivi sa rive sur 1 500 m, nous empruntons un chemin le long d’un watergang qui nous amène au Marais de Fort-Bâtard.
Traversée de la Liette et une petite route de campagne nous conduit au village de Nortkerque.
Nous continuons à cheminer le long de la voie ferrée, que nous traversons avec prudence par un petit portillon, jusqu’à notre point de départ.
Avant de se séparer, Dominique nous régale d’appétissants gâteaux qu’elle nous a préparé, accompagnés de rafraichissements.
Belle journée d’automne, sous un soleil généreux dans le plat-pays de notre belle région.
Merci à tous les participants.

Rando Rando du Dimanche : Graveline

Participants Nombre de participants: 12

kms Nombre de kilomètres: 21 kilométres n/a métres

date Dates: 11/11/2018

description Description:

Nous devrions avoir de la pluie et bien non, un beau cadeau avec du soleil sur notre parcours. À la fraîche nous commençons par faire le tour du plan d'eau du Parc des rives de l'Aa (5km) ensuite recherche des fortifications Vauban.Vers le centre rencontre du taureau de bronze de Gravelines. Les cloches pour l'armistice résonnent accompagnées par le passage d'un défilé avec fanfare en tête. Après un visuel sur la plage de Petit Fort Philippe direction Sportica pour manger à la brasserie du bowling. Après midi un passage par la ferme des rives de l'Aa nous permet de découvrir ce beau site avec chevaux, chèvres, une ribambelle d'ânes,
Lama. Notre amie Marie Jo se plaisait à dire des mots tendres à l'oreille des ânes qui "brayaient" à nous fendre les tympans.

Rando Rando Douce : Hames Boucres le sentier de la leulingue

Participants Nombre de participants: 22

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 0 métres

date Dates: 06/11/2018

description Description:

Sous un beau soleil nous prenons le départ ce jour de la salle des fêtes d'Hames Boucres direction le fond du moulin et tournons à droite pour rejoindre "la mottelette" et le "fond d'Hames".

Nous traversons la D215 pour emprunter en face le chemin dit "des fontinettes", arrivés au bout de ce chemin nous revenons vers le village et aprés avoir retraversé la D215, nous reprenons le sentier qui nous raméne à nos voitures. Merci à tous les participants de nous avoir accompagnés lors de cette randonnée.

Rando Rando du Dimanche : Bouquehault

Participants Nombre de participants: 18

kms Nombre de kilomètres: 13 kilométres 0 métres

date Dates: 04/11/2018

description Description:

En ce dimanche 4 Novembre 2018;18 membres de l'ARCO ,encouragés a distance par Francine et
Christian D, ont pris pour terrain de jeu le sentier Philippe de Montgardin qui (comme chacun sait)
partit en croisade sous la conduite de Louis VII ,
De la maison communale de Bouquehault nous rejoignons le château de Dippendale (au desespoir de celles qui revaient de « chippendale » ) , de la en longeant le bois de Balinghem nous effectuons une « epingle » afin de retrouver le lieu -dit Montgardin;une pause café (et thé) animée par Dominique et Pierre et nous repartons non sans avoir profité du panorama vers les villages voisins.
Nous passons a proximiré du moulin de Bouquehault puis apres un court bout de route ,la table d'orientation et,,,,,,,,,,,,,,,,,,,la descente tant redoutée qui ayant été aménagée de presente plus de problèmes (dommage il n'y aura pas de photo amusante) .
Retour vers le parking a bonne allure car a l'arrivée,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,2 de nos amies ont décidé de
feter leurs anniversaires respectifs (1 jour de décalage).C'est durant cette double céremonie que me fut attribué le diplôme « des 1000km » ,le premier dans l'histoire du calendrier ARCO ,l'évènement est d'importance ,l'emotion me gagne;je ne peux vous en dire plus !
Merci a tous les participants et bien sur a bientôt sut les chemins !

JPF (alias depuis ce jour « mimille »)

Rando Rando du Dimanche : Tournehem(les 3 bois la belle verdure

Participants Nombre de participants: 20

kms Nombre de kilomètres: 18 kilométres 0 métres

date Dates: 28/10/2018

description Description:

Nous sommes 20 randonneurs sur le parking de la Mairie pour une randonnée organisée et guidée par Dominique et Pierre.
Bienvenue à Anita et Julie qui vont marcher avec nous aujourd’hui. L’ARCO prendrait-elle une notoriété internationale ? Eh oui, nous avons Julie qui nous vient du Québec !
Le parcours prévu pour ce matin a été modifié par prudence avec moins de passage en forêt en raison de la chasse.
La journée s’annonce frisquette et venteuse, mais le soleil est au rendez-vous.
Cap au nord en direction du quartier dit de « La Vacherie », on se demande pourquoi ! Belle montée avant d’atteindre le Bois du Parc que nous traversons par d’agréables petits sentiers tapissés de feuilles mortes.
A la sortie, c’est un chemin avec de part et d’autres des champs et pâtures aux noms tant soit peu bizarres tels que « Le Baleau », « Les Terres Aragées », « La Queue de Louches ».
Nous longeons la ligne TGV, puis nous cheminons dans la vallée des Neudins qui nous mène sur le GR128 qui surplombe la plaine de la Chapelle Saint-Louis. Celle-ci, une ruine datant du XVème siècle, fut construite par Antoine de Bourgogne. Elle est dédiée, dit-on au roi Saint-Louis ou peut-être à la Vierge Marie, on ne sait au juste !
La pose café traditionnelle est bien venue et nous réchauffe.
Nous laissons l’orée du bois de Crezecque et nous entamons la descente par un sentier un peu raviné qui nous conduit jusqu’à Guémy.
Nous empruntons la D225 sur quelques centaines mètres, puis un sentier au « Moulin Ninette » jusqu’à de nouveau le GR qui nous ramène à Tournehem.
Nous dégustons notre pique-nique, bien au chaud au café de la Mairie. Comme d’habitude notre hôtesse, Nicole, nous accueille avec gentillesse et bonne humeur. Dominique nous a régalés de ses pâtisseries à la fin du repas.
Rassasiés, il faut nous remettre en route pour la deuxième boucle prévue, cette fois prévue, sur les hauteurs, à l’est du village.
Aucune défection cet après-midi, tout le monde est près à repartir.
Après avoir contourné l’église, belle grimpette vers « Le Haut de la Leulenne », ainsi bien nommée. Nous contournons le bois d’Elloo par la vallée du Wat et la plaine de « La Belle Verdure ».
Un joli sentier ombragé nous ramène à notre point de départ.
Ainsi s’achève cette journée bien automnale avec ses premiers froids vivifiants.
Merci à tous les participants et rendez-vous à Pihen-les-Guînes ce mardi et Bouquehault dimanche prochain.











Rando Rando Douce : Guines chemin du halage

Participants Nombre de participants: 18

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 200 métres

date Dates: 23/10/2018

description Description:

C'est sous un beau soleil d'automne que la troupe de l'ARCO , renforcée par de nouvelles
adhésions a pris le départ depuis la salle du tournepuit (guines) pour 8 km sans dénivelé
donc accessibles a tous et bien dans le cadre de nos randos-douces.
la bonne humeur règne tout au long du chemin et nous résistons a l'envie de pousser
l'un d'entre nous dans le canal voisin ,a toute fin utile des comptages intermédiaires
des participants ont eu lieu............(LOL)
merci a tous et a bientot sur les chemins !

Rando Rando du Dimanche : Fiennes "enfance et vie "

Participants Nombre de participants: 9

kms Nombre de kilomètres: 10 kilométres 0 métres

date Dates: 21/10/2018

description Description:

Randonnée : Fiennes, « Au profit de l’enfance meurtrie ».
Nombre de kilomètres : 10 km
Date : 21/10/2018
Description : Rendez-vous à 9 h ce dimanche matin à la maison des associations à Fiennes pour la 6ème randonnée organisée par « Enfance et Vie »
Cette action est organisée pour venir en aide aux enfants de « Kankala », un centre d’accueil de la République Démocratique du Congo.
Nous sommes 9 de l’ARCO a avoir répondu présent à l’appel de cette association caritative. Après un café et une gourmandise, c’est un cortège d’une centaine de personnes qui s’élance à l’assaut du mont de Fiennes.
Nous cheminons en direction de Caffiers, toujours sous un bon pas, jusqu’au lieu-dit « La Croix » d’où nous nous regroupons et nous nous accordons une petite pause. La fraicheur du matin est vite oubliée et les vêtements superflus finissent au fond du sac, car le soleil nous régale de ses rayons.
Un sentier nous conduit à une ferme remarquable « Le Château » et c’est déjà le clocher de Fiennes qui se profile à l’horizon. Retour à notre point de départ par la D232.
Des produits « fait-maison » par les membres d’Enfance et Vie (confitures, cakes, vins apéritifs, etc.) et de qualité, nous sont proposés à la dégustation et à la vente.
Belle et sympathique ballade automnale autour de Fiennes.
Merci à tous les participants.


Rando Rando Douce : Guines la forêt

Participants Nombre de participants: 14

kms Nombre de kilomètres: 6 kilométres 500 métres

date Dates: 16/10/2018

description Description:

c'est par une température estivale que notre groupe de 14 a quitté le parking
de la maison forestiere pour s'élancer dans la campagne vers.......Campagne
les Guines ;tres vite il fut bon de rappeler le principe de la rando-douce afin
de calmer les plus fougueux ;apres un bref passage dans le village nous poursuivons
notre chemin jusqu'a l'orée de la foret et retrouvons nos vehicules par une large
piste forestiere , c'est déja l'arrivée !

Rando Rando du Dimanche : Bouvelinghem

Participants Nombre de participants: 8

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres 0 métres

date Dates: 14/10/2018

description Description:

sous un temps magnifique contrairement aux prévisions météo, nous sommes partis à 8 de la mairie de Bouvelinghem pour un parcours vallonné de 12 km à travers bois et champs par

des chemins très agréables à l' exception de 2,3 passages boueux.Au cours de cette rando au coeur de la nature audomaroise ,on pouvait voir à l'horizon ,le pays de Licques, la forêt de Tournehem,le Boulonnais ,le tout sous de très belles couleurs.

Rando Séjour : Alpes Mancelles

Participants Nombre de participants: 15

kms Nombre de kilomètres: 15 kilométres 0 métres

date Dates: 12/10/2018 au 13/10/2018

description Description:

Sainte Suzanne.

Départ un peu matinal pour cette escapade en Mayenne du Sud.

Tels les envahisseurs anglais de Guillaume le Conquérant, nous partons à l’assaut de cette belle cité moyenâgeuse, plantée sur un éperon rocheux au dessus de la vive et impétueuse rivière : l’Elve.

Du haut de ses remparts, nous cheminons vers le Nord pour découvrir bientôt le « Camp anglais ». Un vaste espace (2 ha) creuse de fossés et surmonté de buttes de terre. Ce camp a accueilli des soldats anglais pendant 4 ans (de 1083 à 1086) qui voulaient envahir Saint Suzanne.

Rien n’y fit et ils finirent par abandonner la place.

Ce que nous faisons également pour poursuivre notre parcours dans de larges chemins apparemment aussi fréquentés par des attelages.

De temps à autre les fières murailles d’enceint de la ville et son élégant château renaissance, nous narguent.

C’est par le Sud que nous entreprenons un nouvel assaut, non sans prendre le temps de découvrir les nombreux moulins qui longent l’Erve. Une industrie florissante s’était installée ici : moulin à blé, à tan, à foulon. Tout était bien étudié et agencé pour exploiter au mieux l’énergie gratuite de cette eau vive.

Nous retrouvons la haute ville par le chemin de la croix rouge. En effet, Jean-Pierre nous explique que c’est par là que les ambulances passaient !

Un pique nique réconfortant, bien installés autour de tables libres d’une guinguette fermée avant de partir pour un deuxième parcours qui nous mène d’abord à la mare « mire-cul », grâce à laquelle, en effet, on peut admirer son arrière train !

Des coups de vent brutaux, un ciel que se charge soudainement, nous fait craindre l’averse orageuse.

Pourtant, c’est bien au sec que nous terminons cette balade ; et à peine déchaussés … il pleut !

Une auberge nous accueille avant de visiter l’église et la cour du château et 3 édifices remarquables : un donjon du XIème siècle, un manoir du XVè, et un château renaissance.

Nous parcourons les vestiges du chemin de ronde, redécouvrant de haut les parcours empruntés dans la journée.

Tout à coup, sous nos yeux éberlués, la tête de Sire Jean-Pierre, apparait dans l’ouverture d’une meurtrière du Donjon ! Peu après la tête de Reine Francine nous surprend dans une ouverture symétrique. La Reine Francine apparait alors entière, du haut de son balcon, daignant inonder de son sourire les pauvres manants que nous sommes.

De retour au gîte nous nous préparons sans le savoir à une soirée hors du commun !

En effet, à la fin du repas, un grand chef d’orchestre fit interpréter à tous ses musiciens improvisés la célèbre symphonie : « El tête ed viau al bout ». Les murs en tremblent encore !



Vendredi 12 octobre

Bourg le Roi et Alençon.

En matinée, nous partons de Bourg le Roi, enfumés ! Un riverain du parking fait un feu d’herbe et de branchages.

Nous admirons l’atelier de broderie qui pendant 125 ans (de 1883 à 1968) fit la renommée mondiale du village. Les brodeuses savaient travailler le point de Beauvais, point de chaînette, si artistiquement que la broderie, très fine, permettait une palette de couleurs inégalée.

Nous sortons du village fortifié par la porte de Saint Mathurin, prêtre du IVème qui savait guérir miraculeusement les fous et les femmes insupportables (il parait qu’il avait fort à faire !).

Nous longeons ensuite les remparts qui étaient hauts de 4 m et large d’1 m 35. Ce qui n’empêche pas les gros noyers les surplomber et ainsi faire la joie de Martine et Marie-Jo qui font une récolte exceptionnelle ! (il parait que nous aurons un gâteau aux noix pour l’AG !

Le parcours nous emmène ensuite au Cherisay, petit village, qui, chaque année fête l’âne. Une magnifique statue en fer à béton (du 6, disent les spécialistes) se dresse sur une stèle au milieu du village.

Un joli lavoir et une église modeste à une seule nef et à clocher en bâtière (2 pans de toit comme le bât de l’âne).

Nous rentons à bourg le Roi par la porte Saint Rémi, évêque de Reims qui baptisa Clovis.

Départ pour Alençon. Pique nique dans un square fleuri avant de flâner dans le vieux centre en attendant l’heure de notre visite guidée.

Dorine nous mène par les rues et dans l’histoire au fil des siècles et nous permet de mieux comprendre cette charmante ville de 30 000 habitants.

Certaines découvrent une chocolaterie, d’autres des bars, d’autres encore … les deux !

Après le dîner, escapade nocturne en voiture à Saint Cénéri le Gerei où l’on nous a vanté la spectaculaire promenade illuminée au bord de la Sarthe.

Malheureusement, à part les lumières du parking de 2 rues et de l’église, tout était éteint !!

Quelqu’un a dû oublier d’ « appuyer sur le bouton » !

Rando Séjour : les alpes mancelles

Participants Nombre de participants: 15

kms Nombre de kilomètres: 20 kilométres 0 métres

date Dates: 10/10/2018 au 11/10/2018

description Description:

Saint Cénéri le Gerei.

Alors que la cloche de l’église sonne ses 9 coups, nous partons du gîte à pied pour la balade des méandres de la Sarthe.

On s’élève un peu avant de longer un premier méandre. Le chemin est envahi de racines avides de boire dans la rivière si proche. Il semble que les résidents du camping sur l’autre rive ont tenté de construire des gués en alignant des pierres au travers du cours d’eau.

Nous quittons la rive gauche pour arriver au domaine de Gasseau, site important aménagé pour le tourisme et notamment la randonnée équestre. Là, nous retrouvons Christian qui s’y est rendu en voiture.

La balade connait alors un deuxième départ : une belle et longue grimpette qui nous amène sur un plateau. Pause avant de redescendre dans la vallée d’un nouveau méandre de la Sarthe. Le chemin devient de plus en plus pentu et délicat : racines, roches, la prudence s’impose : « Fais attention Christian ! »

Enfin nous découvrons sur l’autre rive la chapelle Saint Cénéri. Puis nous entrons dans le village, créé au VIIème siècle par un ermite italien, qui, après avoir découvert une source miraculeuse, s’est installé dans une cabane au milieu d’une presqu’île formé par le méandre de la rivière.

Nous visitons l’église romane du XIème siècle et admirons ses fresques rouges découvertes depuis peu sous le revêtement mural.

Le tour de l’église nous permet de découvrir un superbe panorama sur la Sarthe en contre bas. Nous comprenons l’engouement de nombreux peintres venus régulièrement pour coucher sur la toile ces paysages remarquables.

Le chemin nous mène ensuite au plus près de la chapelle tout à l’heure entrevue. En face, sur l’autre rive la fontaine miraculeuse, inaccessible … dommage !

Trois tables de pique nique nous accueillent avant de quitter Saint Cénéri par le Nord, dans le hameau de Sarthon, où coule un affluent de la Sarthe, et qui a accueilli en résidence quelques peintres et un maire célèbre.

Après un moulin, nous retraversons la Sarthe et ainsi changeons de département : nous quittons la Mayenne pour entrer en Sarthe.

Il fait chaud en cet après-midi ensoleillé. Les grimpettes nous essoufflent et les descentes nous enchantent. De retour au domaine de Gasseau, découverte d’un jardin de plantes rares et d’un bar … fermé !

Nous poursuivons donc jusque Saint Léonard et sa « Cave à bière ».

Rando Rando Douce : Calais fort nieulay

Participants Nombre de participants: 13

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres n/a métres

date Dates: 09/10/2018

description Description:


Un soleil radieux pour réchauffer notre parcours de l'après-midi.
Nous démarrons devant le magasin Foir'Fouille sur le quartier du Fort Nieulay.
Nous emprunterons un chemin maintes fois parcouru avec cependant quelques variantes hors piste.
Nous trouverons notamment le Fort cité ci-dessus, la digue Mouron de Blériot Plage, la citadelle de Calais, le Channel et pour terminer le secteur des Cailloux.
Nous bouclons sur une photo "chinoiserie" devant le Chinatown et comme nous sommes fatigués nous en faisons une autre devant Le Roi du Matelas qui nous invite à un repos bien mérité.

Rando Séjour : Alpes Mancelles 8 au 9 octobre 2018

Participants Nombre de participants: 15

kms Nombre de kilomètres: 38 kilométres 0 métres

date Dates: 08/10/2018 au 09/10/2018

description Description:

Lundi 8 octobre.

Montreuil le Chétif. Un peu frais ce matin mais franc soleil pour une belle marche essentiellement en forêt de Sillé le Guillaume.

Au départ de Montreuil le Chétif, nous grimpons doucement vers la forêt pour y fouler le tapis des grandes feuilles de châtaigniers. Avant d’entrer plus profondément dans cette immensité d’arbres, nous entrapercevons le manoir de Bernay datant du XVème siècle.

Puis le chemin se borde de bruyères et nous découvrons un premier amas de pierres que nous prenons pour « le Saut su Serf » ; une séance photo s’ensuit, mais un peu plus loin, nous découvrons un autre site rocheux plus vertigineux qui s’avère l’endroit qui, selon la légende, vit un serf (esclave du Moyen Age) poursuivit par les gardes du seigneur, implorer la vierge Marie avant de s’élancer dans le vide et d’atterrir sans encombre de l’autre côté de la vallée encaissée. Aucun des participants ne voulut tenter l’expérience !

Peu après, nous sommes au pied de la « Roche brune », célèbre site d’escalade.

Là une grosse hésitation pour trouver le chemin prévu qui doit nous amener à des tables de pique-nique. Enfin après mûres réflexions, débats et cogitations, nous franchissons une grimpette mémorable avant se s’installer tranquillement et bien confortablement pour un repas bien mérité !

Le chemin se poursuit l’après-midi parfois en lisière bien réchauffée par le soleil d’automne.

Nous découvrons un pont à 3 arches qui n’enjambe plus de cours d’eau et le manoir de la Touchette (ou de la Bertherie). Là, la reine Berthe en l’an 1 000, répudiée par le roi Robert se réfugie, s’installe et apporte prospérité et bonheur aux pauvres erres de la région.

De retour à Montreuil le Chétif, nous découvrons une fuie (pigeonnier), un « pompe de la paresse » et un lavoir.

Sur le retour nous passons par Fresnay sur Sarthe pour se rafraîchir dans un bar et faire quelques courses.



4) Mardi 9 octobre

Fresnay sur Sarthe.

Départ en voiture du gîte. Malheureusement, la veille, Geneviève avait égaré son bâton. Mais Martine l’ayant retrouvé dans le coffre de notre voiture, on l’accroche au tilleul du parking. Nous attendons tous qu’elle découvre son bâton ainsi bien mis en évidence, mais il est complètement transparent pour elle. On lui fait remarquer que, parfois, les arbres ont de drôles de fruits … rien n’y fait ! Enfin elle comprend et le rire est alors bien communicatif !

Nous partons de la place Carnot de Fresnay sur Sarthe d’un bon pas, dopés par la fraîcheur matinale.

Toutefois, 3 d’entre nous ont su mettre le short, vu la météo optimiste.

De jolis chemins empierrés ou enherbés nous attendent et nous progressons allègrement vers Saint Victeur, en récoltant quelques noix. Là, nous découvrons un four à chanvre. En effet toute la région a produit pendant de nombreuses années du chanvre qui a apporté la prospérité et l’aisance jusqu’à la fin du XIXème siècle. Récolté, le chanvre était rouit dans de grands bacs à eau, puis séché dans des fours avant d’être cardé et filé. Un ha de chanvre rapportait plus que 3 ha de céréales !

On en faisait des vêtements, des voiles, et des cordages pour la marine.

Nous poursuivons notre chemin pour s’arrêter sur une banquette de terre et y pique-niquer. Mais, pas de Marie-Jo !? Elle avait décidé de presser le pas au devant du groupe pour avoir le temps d’enlever « ses jambes » ! On doit l’appeler au téléphone pour la persuader de faire demi-tour.

L’après-midi est bien plus chaude, en effet nous partons vers le sud. Rencontre avec des oies, chèvres, des poules échappées d’un élevage de « Loué » et découverte de 5 œufs de … ? au bord du chemin !

Nous arrivons aux abords de Fresnay par le coteau des vignes, où nous trouvons quelques grappes de raisin, des poires et toujours … des noix ! Nous allons aux voitures pour nous délester des sacs et changer de chaussures avant de découvrir la petite ville de caractère, moyenâgeuse, sa halle, sa fontaine, son château ,le parc avec ses points de vue remarquables sur le méandre de la Sarthe, son église édifiée et décorée de grès « roussard » et son sympathique café qui nous rafraîchit.

Soirée bien sympathique avec en prime un duo de Francine et Jean-Pierre : « Appuie sur le bouton ! » Une chanson mémorable qui a contribué à leur rencontre dans leur jeunesse, mais qui n’est pas à la portée de toutes les oreilles !

Rando Rando du Dimanche : Coquelles

Participants Nombre de participants: 6

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres 0 métres

date Dates: 07/10/2018

description Description:

Devant une période d'instabilité météo et un séjour d'une partie de notre Association dans les Alpes Mancelles nous n'étions pas nombreux.
Nous avons démarré la rando, depuis la poste de Coquelles, avec un ciel grisâtre et petit à petit " Tiens,voilà le Soleil! On ne l'attendait plus, sui-là !"; Conclusion: ouf pas une goutte de pluie sur le parcours.
De beaux aperçus des sites autour de Coquelles avec entre autres: Noires Mottes, côtes Anglaises, Calais sous le soleil, Sangatte qui fait face à cette mer qui toujours nous fascine ......
A force d'enchainer nos petits pas, nous revoilà devant la poste ou nous trouvons un petit marché local; devant cet étalage de denrées appétissantes cela nous rappelle qu'il est l'heure de déjeuner.
Alors bon appétit à tous et à bientôt.

Rando Séjour : Les Alpes Mancelles

Participants Nombre de participants: 15

kms Nombre de kilomètres: 38 kilométres 0 métres

date Dates: 06/10/2018 au 07/10/2018

description Description:

Compte rendu séjour dans les Alpes Mancelles
15 participants pour cette semaine riche et 109 km.
1) Samedi 6 octobre. Après une demi-journée de voyage, tous les participants se retrouvent à La Lacelle pour un premier pique-nique avant une mise en jambes.
Nous montons régulièrement vers le mont des Avaloirs, il fait vite chaud et lors d’une pause Elisabeth oublie son bâton bien vite retrouvé. Le « chemin de procession grimpe dans une forêt parée de ses couleurs d’automne. Bientôt le belvédère du Mont des Avaloirs qui, du haut de ses 416 m, est le point culminant du Massif Armoricain du Grand Ouest (Normandie, Bretagne, Pays de Loire).
« Là-haut le randonneur est récompensé par une vue à 360 ° » (pour paraphraser une célèbre maxime du Luxembourg).
Sur le retour, découverte de la Pierre du Loup et d’un groupe de scouts en pleine réflexion et débats.
A 17 h, nous sommes aux voiture et il pleut !

Installation au gîte de Vandoeuvres de Saint Léonard des Bois, pot d’accueil et copieux premier repas.

2) Dimanche 7 octobre.
Il pleut ! Nous modifions légèrement le programme pour pouvoir revenir au gîte y pique-niquer.
Et c’est ainsi que, bien protégés par les capes, veste et pantalons de pluie ou encore parapluies, nous grimpons sur les hauteurs du Mont Narbonne puis du Haut Fourché et découvrir la vallée de la Misère, ainsi dénommée car de nombreux pierriers marquent ses flancs. Pierriers de granit ou de schiste où rien ne pousse : une misère !
Nous apprenons ainsi que ce bord du massif Armoricain, formé il y a 470 millions d’année, se caractérise par la formation d’un granit roux à gros gain, « le Roussard ». Cette pierre est bien présente : linteaux des fenêtres, porche des églises, autel de l’Eglise de Saint Léonard, nombreuses croix de chemins (premiers balisages que Jean-Pierre n’aurait pas aimé emporter dans son sac à dos !)
Nous découvrons un vaste parc animalier (daims, chèvres, bouquetins, cerfs locaux …
La fin de cette matinée nous amène à « La cave à bière », établissement prisé pour la diversité de son offre.
Après-midi départ en voiture pour Saint Paul le Gaultier et une rando dans le bois de Chemasson.
Paysage totalement différent : moins escarpé, c’est un bocage ouvert. Chemins creux, larges allées en forêt, et étangs. Nous empruntons une partie du GR 36 qui relie Ouistreham (en Manche) aux Pyrénées orientales, soit plus de 1 000 km !
De retour au gîte, chaude ambiance à l’apéro et au repas toujours aussi copieux et délicieux.

Rando Rando du Dimanche : guines canal et marais

Participants Nombre de participants: 17

kms Nombre de kilomètres: 7 kilométres 500 métres

date Dates: 02/10/2018

description Description:

Rendez-vous à 14 heures au collège des 4 Vents pour une randonnée organisée et guidée par Dominique et Pierre.
Nous sommes 17 marcheurs au rendez-vous de ce mardi après-midi.
La traversée de Guînes, en passant devant l’église Saint-Pierre, puis la tour de l’Horloge et par la place Foch, nous amène à l’entrée nord du village au bord du canal. Celui-ci, d’une longueur de 6,5 km a été creusé en 1669 sur le lit d’une rivière et élargi en 1849.
Nous empruntons le chemin du halage sur la rive droite jusqu’au pont-levis du Banc-Valois, en travaux et fermé à la circulation. Ce pont, construit en 1889, permit de relier le Marais, alors isolé, à la route de Guînes-Calais.
Retour par un tronçon de la voie verte (qui relie Coulogne à Guînes sur 7 km), puis par un joli sentier qui nous ramène aux abords de la « Patriote ».
Nous remontons la rue Léo-Lagrange et le boulevard Blanchart jusqu’à notre point de départ.
Balade automnale, sous un ciel certes sombre, mais la pluie nous a épargné.
Un réconfortant goûter nous est offert par Lyse, Maryse et Geneviève. Bon anniversaire à toutes les trois.
Merci à tous les participants.

Rando Rando du Dimanche : derniere etape 6eme de la côte d'opale

Participants Nombre de participants: 19

kms Nombre de kilomètres: 22 kilométres 0 métres

date Dates: 30/09/2018

description Description:

19 participants au départ de ce linéaire de la 6ème et dernière étape de la Côte d'Opale. Dans ce matin frais (il va falloir prévoir les gants) nous commençons par une longue ligne droite, sur le chemin des migrants, avant de rejoindre l'ancien site du Camp Jules Ferry en cours de réhabilitation en zone naturelle. Nous grimpons en haut d'un blockhaus aménagé en belvédère, d'où, Pierre conptemple avec un peu de nostalgie "son port" en pleine expansion.

Puis nous traversons la dune pour rejoindre le bord de plage. Là, l'immensité des espaces nous submerge ! Si la vue à l'Ouest est bloquée par les installations portuaires de Calais, rien n'arrête le regard à l'Est, ni au Nord où l'on devine le bord de mer qui s'éloigne en cette période de marée descendante. Jacques estime qu'il faudrait marcher 1/2 h pour atteindre l'eau !

Puis, nous rejoignons la digue Taaf, sous l'œil attentif des chasseurs que nous surveillons également !
Au fort Vert, nous reprenons la dune pour longer les flaques de chasse à la hutte avant de retrouver le vaste espace sauvage de cette plage. Non loin des vestiges du phare de Walde, une importante troupe de veaux marins se prélassent au soleil tout en discutant vivement d'un sujet apparemment très important. Philippe ne manque pas d'aller au plus près pour participer à la conversation, il connait visiblement la langue des veaux marins !

Nous quittons alors officiellement le rivage de la Manche pour entrer dans le domaine de la mer du Nord.
A la fin de la matinée nous retrouvons quelques voitures aux Hemmes d'Oye et, dans le coffre de l'une d'elles, de quoi prendre un rafraîchissement !
Quelques marcheurs nous quittent alors et les 11 participants restants s'installent au soleil, à l'abri du vent frais pour pique niquer. Yves rechigne un peu à interrompre une bien agréable sieste, mais il faut repartir à travers ces polders naturels en formation. En effet la mer semble déserter, la plupart du temps, ces espaces où la végétation d'abord de salicorne puis de chiendent prolifère.

Au niveau de l'Abri Côtier, nous entrons dans la réserve naturelle du platier d'Oye et cheminons confortablement sur les platelages très bien aménagés. Après les Escardines, le chemin bordé de haut buissons protecteur de la bise fraîche qui se lève, nous conduit dans le parc de l'Estran et enfin sur la digue du chenal de l'Aa. Voici la fin de la Côte d'Opale ! De l'autre côté du Chenal, Petit Fort Philippe et Gravelines, marquent les premières cités du département du Nord.

Encore quelques pas pour retrouver les voitures et déguster un délicieux gâteau aux amandes amères concocté par Maryse.
Une bien belle journée, agréable et vivifiante.

Rando Rando Douce : Bois en ardres

Participants Nombre de participants: 24

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 0 métres

date Dates: 25/09/2018

description Description:

Un bel après-midi ensoleillé nous réconcilie avec la météo après ce dimanche si arrosé !

24 participants pour cette rando douce au départ de Bois en Ardres. Nous retrouvons avec grand plaisir les locaux de l'étape : Anne Marie et François son papa, Hervé, et Lyse.
Les premiers pas nous emmènent sur la route des étangs et nous en profitons pour parcourir les patelages au bord de l'eau, accompagnés par les cris rieurs et désopilants des canards. Nous découvrons des enfants ravis de faire du canoë plutôt que des maths ou du français ! Nous les envions un peu ...
Ces chemins d'eau sont très agréables. Nous entrons ensuite dans la ville d'Ardres pour rejoindre l'hôtel de ville, derrière lequel nous faisons une pause devant le Bastion Royal qui fut l'un des tous premiers construits au XVIème siècle. Il est peut-être dû à Dominique Cortone (1530 - 1540).
Ardres fut à la Renaissance une ville d'importance du fait de sa position frontalière, au Nord du Royaume, et de ses fortifications renouvelées par les ingénieurs de François Premier.

Notre cheminement nous mènent ensuite près de la chapelle "à loques". On s'interroge sur cette appellation et grâce à Lyse et à ces relations médiatiques (c'est quand même pratique les smartphones !) on apprend que l'on y dépose des chaussettes, chaussons, petites chaussures pour implorer Saint Quentin d'aider les enfants à marcher.

Nous qui n'avons pas de difficulté avec la marche, nous poursuivons allègrement notre chemin qui nous reconduit à l'Eglise de Bois en Ardres.

On se quitte, ravis, en se promettant de se retrouver bientôt !

Rando Rando du Dimanche : Malo-les bains

Participants Nombre de participants: 20

kms Nombre de kilomètres: 10 kilométres 0 métres

date Dates: 23/09/2018

description Description:

Pour cette journée Opération Dynamo, il est certain que nous n’avons pas eu beaucoup de lumière.
La météo a été déplorable toute la journée.
Sans toutefois l’apprécier nous avons découvert une partie du port de Dunkerque avec notamment la jetée Est (jetée de Malo) et la digue du canal Exutoire qui nous permit d’atteindre la digue des Alliés de Malo les Bains.
Nous nous sommes précipités vers le restaurant Volcano (anecdote: nous l’avons cherché un peu car l’adresse était restée dans un véhicule au départ) afin de nous abriter, après essorage, devant un repas bien mérité  .
Le retour devait se faire en bus de ville mais devant le délai d’attente nous avons continué notre rando en bravant l’intempérie.
Ce qui fait plaisir, c’est que tous les volontaires étaient présent dans la tourmente avec toujours à l’ARCO la bonne humeur, le rire, les plaisanteries qui apportent le soleil du jour qui nous manquait.
Nos deux petits nouveaux de l’Association, Berenger et Maxianne ne savaient plus si c’était une journée piscine ou rando.