Association des Randonneurs de la Côte d'Opale

Rando Rando du Dimanche : Alembon le sentier du ventu

Participants Nombre de participants: 21

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres 700 métres

date Dates: 10/04/2022

description Description:

21 randonneurs à la fois aguerris et Alembon ce dimanche matin, pour prendre d’assaut le célèbre Ventus (Oui avec un S !).

Très vite le ton est donné et la première grimpette fait office de réveil musculaire, mais, le soleil est là et la bonne humeur aussi !

Le sentier à l’orée du bois est parsemé d’ornières et de flaques mais tellement bucolique que nous en sommes contents.

Plus loin, une pause dans un hameau qu’un esprit farfelu a nommé « LACCO » en raison de sa proximité avec Licques car « LACCO-LICQUES » certains le font en courant. Vous aurez deviné pourquoi....

Et puis voilà le deuxième morceau de bravoure du jour qui monte jusqu’au bois Mulot avant de replonger vers le village que nous contournons afin de ne point écourter la balade.

A l’arrivée, les jambes sont lourdes mais la satisfaction compense tout.

Un grand merci aux participants et rendez-vous mardi pour une autre ascension « Le Blanc Nez ».

Rando Rando Douce : Coulogne d'un bord à l'autre

Participants Nombre de participants: 24

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 300 métres

date Dates: 05/04/2022

description Description:

Bénéficiant d’une éclaircie,la randonnée démarre le long du canal,puis après un petit détour,de nouveau un second canal.Au bout de plusieurs centaines de mètres nous empruntons la rue Cordier et franchissons le passage à niveau et suivons la ligne de chemin de fer jusqu’à la départementale
Enfin changement de décor:2 fermes avec leurs animaux chevaux ânes et vaches animent heureusement notre parcours . La rue Armand Lefebre nous conduit jusqu’à un petit pont puis le chemin du Vinfil nous amène au canal de guines ou la famille de canards cancanant joyeusement et 2 cormorants montant la garde sur des fils electriques terminent sereinement cette randonnée champêtre
À bientôt sur d’autres chemins

Rando Rando du Dimanche : Fiennes

Participants Nombre de participants: 21

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres 200 métres

date Dates: 03/04/2022

description Description:

Nous sommes 21 randonneurs sur le parking derrière la Mairie.
La météo est annoncée froide, mais un timide soleil pointe le bout de son nez.
Nous nous dirigeons vers le « Tilleul du Crocq», plus communément appelé le « Gros Tilleul ». Cet arbre fut planté en 1848 et est aujourd’hui classé Monument Historique. Il accueille les visiteurs à l’entrée du village depuis plus de 150 ans et guide aussi la circulation !
Nous sortons du village et un chemin de terre nous fait traverser la ferme Saint-Riquier.
Nous remontons jusqu’au lieu-dit « La Croix » et dans un renfoncement sur notre gauche, nous pouvons admirer cette grande croix en pierre, qui fut construite en 1706 par Pierre et Antoinette Selingue qui sont pour nous de parfaits inconnus.
A l’intersection, nous traversons avec prudence la D 250 et continuons sur le sentier face à nous. Nous laissons le village de Caffiers sur notre gauche et continuons tout droit jusqu’au lieu-dit : « Les Terres du Moulin ».
Au croisement avec la route Départementale 127, nous continuons vers la droite sur 100m, avant de tourner à gauche au niveau de l’antenne hertzienne. Cette tour de 52 mètres, dédiée à l’origine pour les réseaux hertziens, notamment télévisuels, est aussi utilisée par les opérateurs téléphoniques.
Nous dominons maintenant Fiennes et ses environs et nous sommes au pied des éoliennes !
Après 2 km, nous quittons ce panorama exceptionnel pour redescendre vers la « Vallée du Mont » : une descente assez abrupte avec quelques marches aux endroits compliqués et une main courante en corde.
Nous débouchons sur une petite route que nous empruntons sur 800 mètres.
Un joli sentier à travers champs et bosquets nous mène vers le « Font du Mât », puis le « Mont-Blanc » qui culmine à 137 mètres (ce n’est pas l’original, heureusement !).
Hélas, la neige mêlée à la pluie perturbe un peu notre cheminement.
Descente sur Fiennes et fin de notre périple « pré-printanier ».
Avant de nous quitter, moment convivial avec nos guides du jour qui nous ont préparé un apéritif. Le soleil est de nouveau de la partie, ce qui ne gâche en rien cette fin de randonnée festive.
Merci à tous les participants.

Rando Rando Douce : Peuplingues la leulène

Participants Nombre de participants: 29

kms Nombre de kilomètres: 7 kilométres 600 métres

date Dates: 29/03/2022

description Description:

29 participants à cette randonnée brumeuse au départ de Peuplingues.
Nous empruntons le chemin de la Leulène, ancienne voie romaine pour rejoindre la Ferme de la Belle Vue.
Mais … point de « Belle vue » ! Nous arrivons juste à distinguer l’Église de Sangatte.
Direction Ouest pour rejoindre le Mont Fouret. Au passage Nadine s’intéresse à un couple amateur d’aéromodélisme qui semble avoir trouver le bon site pour l’envol d’un beau planeur.
Voici le Fond Pignon : vaste étendue d’eau délimitée par une haute digue de 53 m. Derrière cette digue 5,3 millions de m3 de craie bleue issue du creusement du tunnel sous la Manche ont été déversés. Cette zone protégée sert d’aire de repos et de passage pour les oiseaux migrateurs.
Nous revenons sur mos pas pour poursuivre sur le GRP du Calaisis vers l’Est. Une petite halte pour se rendre compte grâce au logiciel de randonnée que nous sommes juste au-dessus des tunnels. D’ailleurs Annie tente d’entendre le passage d’une navette en collant son oreille au bout du bâton de marche !
Le chemin domine maintenant la plaine de Sangatte et nous bifurquons bientôt vers Peuplingues, en longeant l’entrée des tunnels dans la trouée de Beussingue.
Avant d’arriver nous remarquons un nouveau restaurant que quelques-uns se promettent de fréquenter !

Rando Rando du Dimanche : Halinghen mont violette et la motte castrale

Participants Nombre de participants: 17

kms Nombre de kilomètres: 20 kilométres 800 métres

date Dates: 27/03/2022

description Description:

17 participants au départ d’Halinghen en cette très fraiche matinée de passage à l’heure d’été.
En effet à 9 h 30 il est réellement 7 h 30 au soleil, et les écharpes, bonnets et gants sont de rigueur sous cette bise de Nord Est !
Nous partons dans la brume, et voici le hameau du Haut Pichot. Déjà les bandes brumeuses se déchirent et nous sentons avec plaisir que le soleil cherche à nous accompagner. Le chemin descend vers Verlincthun. Nous découvrons les premières violettes. Il est vrai que nous venons de longer le Mont Violette !
Mais la dernière tempête a fait son œuvre ; des arbres abattus barrent le passage. Si certains sont faciles à franchir, un autre, plus volumineux invite Catherine à s’y allonger et peut-être glisser dangereusement vers le ravin !
Catherine enfin sauvée, nous poursuivons notre parcours pour atteindre un ancien moulin à eau qui marque l’entrée d’une ancienne carrière : la Glaisière. Nous trouvons la fameuse roue à aube qui semble pouvoir être réactivée à tout moment. Revenu sur le tracé, voici l’usine TRB (Terres Réfractaires du Boulonnais). Cet équipement fabrique des bouchons pour les hauts fourneaux et des canalisations capables de recevoir le métal en fusion.
Un vif ruisseau nous accompagne et se glisse sous une maison. Il parait que le propriétaire de cette habitation met ses bouteilles de rosé au frais dans ce ruisseau directement de chez lui ! C’est certainement une légende …
Nous entrons maintenant dans la forêt domaniale d’Hardelot, et un petite halte s’impose sur une zone d’abattage offrant des troncs / bancs bienvenus.
Un chemin tortueux et très bucolique suit le ruisseau de Longpré. Il faut bientôt traverser la départementale très fréquentée qui perturbe ainsi la quiétude de notre précédent cheminement.
De nouvelles floraisons blanches et délicates nous enchantent : des anémones. Une longue ligne droite, le Chemin Marette traverse la forêt, ou ce qu’il en reste car les coupes ont été sévères.
Nous quittons le couvert des arbres pour cheminer le long d’une ferme et au travers de pâturages et atteindre les abords de Neufchâtel-Hardelot. Nous franchissons la voie ferrée grâce à un petit portillon, et voici le café l’Improviste qui nous accueille pour la pause déjeuner. Nous prenons congé de Bernadette et Martine B, locale de l’étape.
Ragaillardis, 11 volontaires se remettent en chemin avec pour objectif la Motte castrale. Là nous retrouvons Francine et Christian pour découvrir cet étrange site créé au Xème siècle : une colline montée artificiellement à la brouette pour accueillir une tour habitation de bois, cernée par une haute palissade afin de se protéger des envahisseurs pilleurs, fréquents à l’époque. Les paysans occupant la « basse-cour » pouvaient s’y abriter avec leur bétail en cas d’alerte.
Après cette incursion au Bas Moyen-âge, il faut affronter l’ascension du Dessus Fond Vassal. La pente est raide, peu progressive et un peu « haletante ». Lors d’une pause bien naturelle pour Frank, Laurence veut déstabiliser son époux en lui lançant une pomme de pin ! Mal lui en a pris, car dans l’élan, son bracelet de perles blanches s’est envolé dans la végétation ! Impossible de retrouver le précieux bijou malgré une recherche systématique de valeureux volontaires qui espéraient une belle récompense !
Nous voici de retour au Haut Pichot, avant de plonger vers Halinghen.
Le chemin du retour nous fait longer un talus couvert d’ail des Ours, condiment très prisé par le grands chefs cuisiniers.
Une belle journée de printemps ! À renouveler !

Rando Rando Douce : Yeuse landrethun les ardres

Participants Nombre de participants: 38

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 800 métres

date Dates: 22/03/2022

description Description:

C’est par un après midi estival que débute la rando le « paradis « depuis la petite chapelle notre Dame de Lourdes érigée en 1886 sur le hameau de yeuse commune de Landrethun les ardres . Nous rejoignons le PR de la vielle motte pour prendre la Cence de tous les diables chemin du bois de Courtebourne. Nous passons dans le bois de licques par le chemin des Écottiers balisé PR malgré 2 panneaux ((propriété privé défense d’entrée))paraissant suspects nous rejoignons le village d’écotte puis ensuite le PR de la vielle Motte et retour au parking de Yeuse rue des Jonquilles
agréable parcours sous un soleil resplendissant merci à tous

Rando Rando du Dimanche : Gravelines de vauban aux islandais

Participants Nombre de participants: 27

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres 0 métres

date Dates: 20/03/2022

description Description:

Nous étions 27 participants au départ aujourd’hui, à GRAVELINES

Temps idéal, quoiqu’un peu frais au démarrage, soleil et ciel bleu sont de la partie. La rando se déroule sur 13 km.

Au premier arrêt et premier point remarquable, choisi pour sa situation particulière sur les remparts surplombant le chenal de l’AA, Martine est nommée, reporter photos pour la journée. (A la place de nos habituels « Christian et Pierre », absents ce jour. Les pas de danse nous ont manqué…)

Du haut des remparts, surplombant le chenal de l’Aa est fait un rapide descriptif de la ville.

GRAVELINES, L’EMPREINTE VAUBAN, OUI MAIS PAS QUE….

« Vers le milieu du XIIe siècle, le comte de Flandre, Thierry d’Alsace, décide de donner une porte sur la mer à son petit village de pêcheur et domaine en canalisant les eaux de l’Aa. Il y fait construire une maison forte qui lui sert de résidence.

- La ville reçoit d’abord le nom de Nieuwpoort (nouveau port), puis celui de Graveningis, l’une des anciennes appellations de cette contrée qui va progressivement se transformer.

En néerlandais, langue officielle à cette période, le nom de la commune est Grevelinghen (Gravelingen). Par ailleurs, à la révolution la ville portera le nom de « Port de l’Aa »

Au cours des siècles, l’enceinte fortifiée sera conçue par Charles Quint et les rois d’Espagne et elle sera légèrement remaniée par Vauban qui restaurera également le château et fera reconstruire la poudrière détruite.

Aujourd’hui Gravelines est l’unique ville fortifiée, entièrement entourée d’eau en France.

Sous la pression de Louis XIV qui rachète la ville aux hollandais, les habitants de la région seront plus qu’incités à abandonner la langue flamande… il ne faut pas demander … Cependant, jusqu'en 1845, à Gravelines et les environs le peuple parlera encore flamand. Au XIXe siècle, à la suite d’une importante émigration en provenance d’Artois les habitants abandonneront leur langue usuelle au profit d’un parler picard spécifique du littoral.

LES ISLANDAIS

Dès 1814, Gravelines participe aux longues et éprouvantes campagnes de pêche en Islande. C’est ainsi que naissent deux hameaux de pêcheurs : Petit-Fort-Philippe à droite du chenal et Grand Fort Philippe à gauche.

Le moment de départ à la pêche ''à Islande'' était chargé de traditions et d’émotions.

Traditions :

*Messes quelques jours avant le départ fin février début mars ; Les armateurs finançaient la fête et donc le carnaval ; Le retour se faisait 6 mois plus tard au mois de septembre pour la ’’ Ducasse’’ ; Une part de la pêche était réservée aux veuves dont les époux n’étaient pas revenus »

LE NUCLEAIRE

Une pointe sur la jetée nous fera découvrir la Centrale que nous verrons d’ailleurs de plus près après avoir longé la digue et la dune. TOUT S’EST BIEN PASSE. Heureusement ! nous avions oublié les pilules d’iode… !!!

LA VILLE ETOILEE

Après avoir traversé la ZAC du polder, le chemin de ronde nous a permis de parcourir le circuit autour de l’étoile fortifiée et de ses monuments. La rando s’est terminée ensuite dans les jardins du château de l’Arsenal.
BELLE JOURNEE !!

Rando Rando Douce : Boursin le sentier du funquet

Participants Nombre de participants: 37

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 200 métres

date Dates: 15/03/2022

description Description:

Rendez-vous à 14 heures sur le parking de l'église de Boursin.
La météo est clémente, le ciel est nuageux mais, exceptionnellement, il n'y a pas de vent et la température est agréable pour marcher.
Le village de Boursin compte 262 habitants, il est situé au pied de la Cuesta (ceinture calcaire de la cuvette boulonnaise).
Nous nous trouvons donc devant l'église.
Cette église est dédiée à Saint Lambert, évêque de Maastricht , assassiné à Liège en 705, suite à des reproches faits à Pépin d'Héristal (père de Charles Martel et grand-père de Pépin le Bref ) au sujet de sa concubine. En effet, le frère de cette dernière voulant venger l'outrage fait à sa sœur assassina ce dernier.
En fait, Pépin d'Héristal délaissa son épouse Plectrude pour sa maîtresse Alpaïde . Il convia donc l'évêque dans son palais de Jupille, près de Liège, dans le but de lui demander de l'unir à Alpaïde.
Pépin venait de répudier Plectrude mais, l'évêque avait eu vent qu'un enfant était né hors mariage, il refusa donc de les marier. Quelques jours plus tard, Lambert et ses neveux, Pierre et Andolet, sont assassinés par Dodon, frère d'Alpaïde, en représailles à son refus.
Nous allons donc emprunter le sentier du Funquet, il y a peut-être derrière ce nom un rapport avec le mot « finquée », la fumée en patois, fumée à laquelle étaient comparés des tourbillons de poussière…
funquée/finquée (une) Définition : fumée
Exemple :
Finquer com' eune quémininée : fumer (du tabac) comme une cheminée
Nous commençons cette randonnée par la petite route à côté de l'église. Nous bifurquons vers la droite et montons tout droit jusqu'au calvaire.
Nous prenons ensuite le chemin à droite jusqu'à l'intersection en Y où nous bifurquons sur le sentier de droite.
Nous arrivons au croisement de la route départementale D251 E1, que nous empruntons avec prudence vers la gauche. Nous contournons alors le “ Mont Savary ” sur un kilomètre.
Au croisement, nous prenons le sentier sur notre gauche, face à la rue qui mène à la mairie. Nous grimpons alors en direction du bois d'Alembon.
Au bout d'un kilomètre, à l'intersection des chemins, nous tournons à gauche vers le bois de Boursin.
A la sortie de ce bois, nous continuons tout droit sur 250 m pour aller admirer le paysage,
la Côte s'offre à nous à l'horizon !!
Nous retournons sur nos pas et bifurquons à gauche.
Nous laissons le château d'eau sur notre droite et prenons à gauche pour descendre prudemment par la route jusqu'au village de Boursin.
Nous apercevons alors le clocher de l'église , qui marque le point de retour de cette randonnée.
Merci à tous les participants

Rando Rando du Dimanche : Tournehem les 3 bois la belle verdure

Participants Nombre de participants: 30

kms Nombre de kilomètres: 18 kilométres 0 métres

date Dates: 13/03/2022

description Description:

Nous sommes 30 randonneurs sur le parking de la Mairie.
La météo est annoncée maussade et venteuse, mais le soleil est au rendez-vous.
Cap au nord en direction du quartier dit de « La Vacherie », on se demande pourquoi !
Belle montée avant d’atteindre le Bois du Parc que nous traversons par d’agréables petits sentiers tapissés de feuilles mortes.
A la sortie, c’est un chemin avec de part et d’autres des champs et pâtures aux noms tant soit peu bizarres tels que « Le Baleau », « Les Terres Aragées », « La Queue de Louches ».
Nous longeons la ligne TGV, puis nous cheminons dans la vallée des Neudins qui nous mène sur le GR128 qui surplombe la plaine de la Chapelle Saint-Louis. Celle-ci, une ruine datant du XVème siècle, fut construite par Antoine de Bourgogne. Elle est dédiée, dit-on au roi Saint-Louis ou peut-être à la Vierge Marie, on ne sait au juste ! Patricia et Yves, lors de randonnées précédentes, ont largement abondé dans d’intéressants commentaires sur ce lieu historique.
Petite pause gourmande : Dominique nous régale d’excellentes pâtisseries de sa composition.
Nous laissons l’orée du bois de Crezecque et nous entamons la descente par un sentier un peu raviné qui nous conduit jusqu’à Guémy.
Nous empruntons la D225 sur quelques centaines mètres, puis un sentier au « Moulin Ninette » jusqu’à de nouveau le GR qui nous ramène à Tournehem.
Nous dégustons notre pique-nique au café de la Mairie.
Comme d’habitude notre hôtesse, Nicole, nous accueille avec gentillesse et bonne humeur.
Rassasiés, il faut nous remettre en route pour la deuxième boucle prévue, cette fois, sur les hauteurs, à l’est du village.
C’est un groupe réduit à 14 personnes qui reprend vaillamment sa marche. La pluie menace, mais bon, on en a connu d’autres !
Après avoir contourné l’église, belle grimpette vers « Le Haut de la Leulenne », ainsi bien nommée.
La carte IGN nous signale deux lieux insolites : « Sous l’Ancien Télégraphe » et « le Télégraphe ». Il existait à proximité dans le passé un télégraphe aérien dit Chappe, du nom de son inventeur, entre 1816 et 1849.
Ce moyen de communication optique permettait de transmettre des messages à partir d’un ingénieux système de bras sur un mât, manipulés par un opérateur, pouvant adopter 172 positions différentes correspondant à un alphabet codé aérien. Généralement installé sur les hauteurs, les tours Chappe espacés de 10 à 15 km relayaient ainsi les dépêches sur des centaines de kilomètres. Ici, il s’agissait de la ligne Paris-Lille-Boulogne-Calais.
Le préposé installé à Tounehem était armé de deux longues vues, dirigées l’une sur le télégraphe voisin observé, par exemple Bayenghem-lès-Éperlecques, l’autre au télégraphe suivant de Clerques, il imitait sur le champ le signal reçu. Cette opération était répétée de poste en poste jusqu’à la destination requise à condition que la visibilité soit correcte. La nuit et par temps de brouillard, les installations étaient inutilisables.
Nous contournons le bois d’Elloo par la vallée du Wat et la plaine de « La Belle Verdure ».
Un joli sentier ombragé nous ramène à notre point de départ.
Ainsi s’achève cette balade dominicale à travers bois et bocages autour de Tounehem et en plus la pluie nous a épargné !
Merci à tous les participant(e)s



Rando Rando Douce : Clerques la rando du semeur

Participants Nombre de participants: 40

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 0 métres

date Dates: 08/03/2022

description Description:

C’est le printemps pour cette randonnée autour de Clerques ,un après midi bien ensoleillé ,température estival .Départ du parking du semeur ,pendant la traditionnelle photo de groupe nous avons félicité les 3 prix Goncourt de l’arco Patricia,Francine, Philippe pour leur succès aux épreuves de brevet fédéral de randonnée, les félicitations ont été suivis par des applaudissements de tous les participants .Ensuite nous prenons la direction de Bonningues les Ardres côté est sur le chemin de l’ancienne ligne de chemin de fer Calais Anvin transformée en un PR bien agréable,le parcours nous mène a la gare de Bonningues,nous traversons la départementale 217 pour continuer sur un sentier de travers .Retour par le village côté ouest sur un chemin aménagé sur la départementale et terminer notre parcours à Clerques.Au cours de la rando nous avons remarqué les dégats de l’église de Clerques occasionnés par la dernière tempête.Les travaux de restauration sembles avoir démarrés ce qui devrait réjouir les habitants du village
Merci à tous de votre participation

Rando Rando du Dimanche : serques La Muissens la Serques la Houlle

Participants Nombre de participants: 30

kms Nombre de kilomètres: 17 kilométres 0 métres

date Dates: 06/03/2022

description Description:

Nous étions 30 au départ de cette randonnée au départ de Serques sous un soleil radieux présage d une belle promenade le long des chemins de halage dans le marais audomarois le long de trois rivières lansbergue , muissens et Houlle

Cette randonnée est une première en matière d encadrement pour Frank et Laurence,

Sur un carrefour nous rencontrons la chapelle de Tilques Chapelle construite par un habitant de tilques qui s est promis de construire cette chapelle s il revenait vivant de la première Guerre

Un panneau dans un rivage explique que le maraîchage est l une des pratiques agricoles les plus représentées, Une 50 de légumes y sont produits ,Depuis 2016 les producteurs de carottes de tilques se sont regroupes en association,Pour obtenir une identification géographique protégée IGP

Rue de Zodrove nous entrons dans le marais audomarois par le Chemin de Lansbergue jusqu’ au pont de la Guillotine Son nom est t il associe avec la révolution Française ?

L origine de son nom s est perdu dans le temps Le pont de la guillotine domine la rivière et le sentier de lansbergue la riviere lanseergue prend sa source dans la cressonnière de Tilques ,L eau est très pure Elle sert également pour la fabrication de la célèbre eau de vie de Houlle Sur ce chemin se trouve des panneaux d information qui font ressortir le rôle essentiel de cet espace naturel pour la biodiversité Le marais compote 27 sortes de poissons et représente la moitie des espèces aquatiques des hauts de France

Le long du chemin de jolies maison en brique situées sur des îles Le facteur utilise une barque pour distribuer le courrier Les maraîchers utilisent des bacoves barque a fond plat Auparavant les maisons étaient composées d un soubassement en briques et les mus en torchis

Au 18 ieme siècle le marais était compose de plus de 20 000 parcelles et 1000 kms de canaux , Les Brouckaillers, habitants du marais, rehaussent les terres en creusant des fossés (ou watergang), les étangs sont creusés pour y extraire de la tourbe, seul combustible peu coûteux disponible alors (le bois étant réservé à d'autres usages). Les habitants vivaient de la culture de légumes, du chanvre (utilisé pour la fabrication de cordes pour les bateaux), et de la pêche.
À la Renaissance, les terres basses du marais sont mises en culture, grâce aux techniques hollandaises. De nombreux moulins à vent, aujourd'hui disparus, servaient à pomper l'eau des marais.

Nous longeons le sentier de lansbergue vers le pont Mariette , Le Marais compte 250 ponts ,Nous sommes au grand large ,Nous allons prendre un bac à chaine pour traverser la rivière En espérant que personne ne tombe a l eau Marie Grouette est a l affût

Marie Grouette Marie Grouette est une Légende qui prétend qu'une vilaine sorcière habite les marais Audomarois. Elle attirerait les enfants qui s'approchent trop près du bord de l'eau pour les entraîner, sans espoir de retour, dans sa grotte faite de vase et de roseaux.

Selon la légende, dans le patois audomarois on dit que:
«Marie Grouette saque les éfants, au fond de l’iau, aveucque sin groët, qu’alle a toudis dins s’main»

La traversée par le bac à chaine s est déroulée dans la bonne humeur et de nombreuses photos prises

A la sortie du marais nous empruntons une route départementale jusqu’ au pont de Watten

Au pont de watten , au loin nous pouvons observer le moulin de watten qui culmine a 72 mètres au dessus de la vallée de l 'aa en face se trouve l abbaye L histoire de cette abbaye débute vers 1045 sur les ruines romaines un moine fit ériger une chapelle dédiée à Saint Riquier Nous descendrons un escalier pour longer la houlle

Nous longeons la houlle sur un chemin de halage L occasion de prendre des photos de jolies maisons et d un remorqueur dans la cour d une maison Cet endroit est l idéal pour pratiquer la pêche

Pose au café le bistrot gourmand à Houlle en face de la fameuse distillerie du genièvre de Houle Le genièvre de Houlle est une eau de vie de grains aromatisée au cours de la distillation par des baies de genévrier

L après midi balade dans la campagne de Moulle puis retour jusqu’ au parking de Serques avec le souvenir d une promenade au milieu du marais audomarois endroit paisible mais il ne faut pas oublier le travail acharne de nos ancêtres qui a permis de rendre cet endroit exploitable et être un endroit privilégié pour la faune et la flore

Rando Rando Douce : Landrethun le nord la forteresse de mimoyeccques

Participants Nombre de participants: 20

kms Nombre de kilomètres: 7 kilométres 0 métres

date Dates: 01/03/2022

description Description:

Rendez-vous à 14 heures sur le parking de la forteresse.
20 marcheurs ont répondu présent malgré la pluie menaçante.
Bienvenue à Annie et Joël du village de Réty qui nous accompagnent pour la premières fois.
La Forteresse de Mimoyecques, également appelée « le site du canon de Londres » est l’un des édifices les plus impressionnants imaginé par Hitler. 
Cette construction entièrement souterraine était prévue pour y installer « le super canon V3 »
Comme toutes les armes de représailles, le V3, canon à charges multiples, devait bombarder l’Angleterre, plus précisément Londres. 
Elle a été mise en place du printemps 1943 à l’été 1944 par plus d’un millier d’hommes, notamment une main-d’œuvre forcée aux origines très diverses.
Un vaste réseau de galeries a été creusé desservant ainsi cinq puits de tirs de cinq canons chacun. Ces canons étaient censés envoyer 1500 obus par jour. Un site jumeau aurait dû également voir le jour, portant le nombre de projectiles envoyés à 3000 par jour.
Malgré de multiples bombardements, ce n’est que le 6 juillet 1944 que le cœur de l’ouvrage sera atteint, la Forteresse sera bombardée par des bombes d’un genre nouveau : les bombes Tallboy.
Sur les ordres de Churchill, la Forteresse sera dynamitée en Mai 1945 pour qu’elle ne puisse plus à l’avenir être à nouveau utilisée comme base militaire.
La Forteresse a été ouverte en 1984 comme musée par des propriétaires privés. Elle sera ensuite acquise en 2008 par le « Conservatoire des Espaces Naturels du Nord et du Pas-de-Calais ». Après une période de travaux, le site sera de nouveau ouvert au public en 2010.
Nous bordons, avec prudence, sur quelques centaines de mètres la D249.
Un large chemin de terre, quelque peu boueux par endroit, nous même aux monts Roland et Repère sur les hauteurs de Bainghen à 157 mètres d’altitude.
Arrivé à proximité de l’autoroute, nous empruntons le pont qui la traverse pour accéder au hameau de Hauteville.
Nous cheminons sur un sentier en contrebas de l’A16 sur un kilomètre et la refranchissons, cette fois par le dessous.
Arrivé à un carrefour, il nous faut, hélas, changer notre itinéraire initial. En effet, après une reconnaissance du parcours, il s’avère que le sentier qui traverse le bois de l’Abbaye est impraticable suites aux tempêtes des derniers jours. Des arbres fauchés barrent le chemin, d’autres menaces de tomber et pour raison de sécurité, il est plus sage de contourner ce bois dévasté.
Le léger crachin qui nous accompagne depuis le départ se transforme en brouillard épais qui nous plombe la vue des paysages avoisinants
C’est donc par une petite route de campagne qui nous fait passer devant la ferme dite de l’Abbaye que nous rejoignons notre point de départ.
Merci à tous les participants.







Rando Rando du Dimanche : Audresselles de cran en cran

Participants Nombre de participants: 33

kms Nombre de kilomètres: 13 kilométres 0 métres

date Dates: 27/02/2022

description Description:

Après la photo traditionnelle autour du Flobart, nous quittons Audresselles sous une température de 2° et un soleil radieux.
Nous empruntons le petit chemin qui borde la côte pour passer les crans, d'abord le cran Norda, puis le cran Mademoiselle, le cran Poulet, le cran aux œufs, le cran Barbier et enfin le cran les Sillers.
Au loin de cette superbe côte, les falaises anglaises crèvent l'écran; nous les voyons rarement si distinctement.
Nous bifurquons vers Framezelle, rejoignons le PR qui mène à Haringzelles, pour revenir enfin au parking.
Remerciements à tous les randonneurs d'avoir participé à cette sortie ensoleillée.
Lucile, Marie-Jo et Philippe


Rando Rando Douce : Blériot le labyrinthe des voyettes

Participants Nombre de participants: 29

kms Nombre de kilomètres: 7 kilométres 300 métres

date Dates: 22/02/2022

description Description:

29 participants à cette randonnée qui ont osé affronter le vent fort. Celui-ci ne voulait pas faiblir et emportait les paroles, gênant beaucoup les conversations.
Partis de la base de voile, nous franchissons la dune grâce à l’escalier de bois pour arriver sur la plage.
Nous nous approchons d’ un étrange amas longiligne qui nous intrigue : cadavre de dauphin ?, de gros poisson ? épave de canot de migrants ?. L’imagination n’est pas récompensée ! Il ne s’agit que d’un enchevêtrement de filets, cordages, et autres laisses de mer.
Nous évoquons la mésaventure d’une promeneuse sur la plage qui s’est subitement enlisée dans les sables mouvants, quand c’est Hervé qui, à son tour, voit s’enfoncer l’une de ses jambes. Heureusement sa grand taille lui donne de la marge.
Le voilà bientôt secouru par Martine et Philippe et c’est avec prudence que nous scrutons les zones de sable trop humide.
Après avoir franchit de nouveau la dune, nous sommes un peu plus à l’abri dans les rues de Blériot plage pour y découvrir le fameux labyrinthe des voyettes.
Voici la rue de l’aviation où nous évoquons la célèbre épopée de Louis Blériot en juillet 1909. Nous mesurons les fulgurants progrès de l’aviation en un peu moins de 113 années.
Nous voici aux portes de Calais, pour découvrir les toutes nouvelles toilettes de la Digue Gaston Berthe … fermées !
Nous affrontons de nouveau le vent de face dans le chemin des dunes qui nous ramène au pied du Fort Lapin et à la base Tom Souville.
Nous avons eu le plaisir de revoir Jean-François et d’accueillir pour la première fois Jeanne-Marie de Calais. Bienvenue !
On se promet de se revoir bientôt en attendant le nouveau programme des mois de mars et avril.

Rando Rando du Dimanche : Audresselles le fort 'd ambleteuse

Participants Nombre de participants: 19

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 0 métres

date Dates: 15/02/2022

description Description:

19 participants courageux voir téméraires se sont donnés rendez vous ce mardi sur la place d’Audresselles pour une rando de 8kms . Départ sous un vent violent sans trop de pluie .Cap au nord ouest puis au sud vers Ambleteuse ,nous longeons la départementale 940 sur un chemin bien aménagé la traversons au lieu dit le Belvédere ensuite nous rejoignons le fort d’Ambleteuse pour un retour par la digue . A la fin de cette route nous descendons sur le rivage rendu possible la mer étant descendante et rejoignons Audresselles. Une ballade bien venteuse et pluvieuse . Nous avons bien respiré le vent du large, pris un grand bol d’air et rentrons chez nous bien trempés mais contents
Merci à tous les participants
Vive la randonnée

Rando Rando du Dimanche : Louches la vallée des neudins

Participants Nombre de participants: 32

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres 500 métres

date Dates: 13/02/2022

description Description:

C’est par une belle matinée très fraîche (2degrès), un vent glacial (45km/h), et en grande partie ensoleillée que nous nous lançons pour parcourir en partie la Vallée des Neudins, et, observer notre environnement.
Partant de la salle des fêtes de Louches, nous nous dirigeons vers le Courgain puis l’Ermitage, empruntons le GR 128-GR 145 qui nous mène à la Chapelle St Louis où nous profitons du magnifique panorama qui s’offre à nous. Nous continuons en direction de la Queue de Louches et bifurquons vers le bois des sept Fontaines. De là nous cheminons pour rejoindre la Grande Rue et les petites rues de Louches pour atteindre notre point de départ.
La vallée des Neudins est située sur la commune rurale de Louches dans le Pas de Calais en région des Hauts-de-France et fait partie du parc régional des Caps et marais d’Opale.
Il est difficile de déterminer l’origine de Louches. Généralisation de la forme féminine losche de l’ancien français « lois », dérivé du latin luscus « qui ne voit pas bien », du picard et de l’ancien français louce, loce, puis, du francique lotia « grande cuillère » en néerlandais. Les habitants se nomment Louchois et Louchoises.
Anecdote ; un gentilhomme s’étant présenté pour entrer au service de la Dauphine, femme de Monseigneur, fils de Louis XVI, fut refusé parce qu’il était louche et que l’on craignait de pareils attributs à la Princesse qui était grosse. Quelques temps après, ce pauvre diable ayant appris qu’on ne refusait pas les borgnes, s’avisa de se mettre un emplâtre sur l’oeil droit, et, obtint en qualité de borgne ce qu’on lui avait refusé lorsqu’il était louche.
L’église de St Omer dont l’époque de la construction reste incertaine. La base de la tour du clocher laisse supposer une construction en 1862/1863 par Thomas le Secq de Launay (seigneur de St Martin) et son épouse. La plaque en cuivre fixée dans la nef l’atteste. Il offre le grand bénitier en marbre noir et pierre de Marquise.
La chapelle St Louis qui offre un point de vue sur la vallée de la Hem et la Flandre côtière et l’Artois, culmine à 112m. La chapelle, point de repère capital de la campagne ardrésienne, a été édifiée à la fin du XV en pierre de taille dans le style gothique flamboyant par le grand bâtard Antoine de Bourgogne. Ruinée depuis fort longtemps, elle a été restaurée en 1930
Édifiée à la fin du XVe siècle et classée en 1913 au titre des monuments naturels, elle fut construite par le grand Bâtard Antoine de Bourgogne dans le style gothique flamboyant (comme la cathédrale de Saint-Omer)
La chapelle compte énormément dans la mythologie locale. En effet, des druides gaulois y auraient pratiqué leur culte, et l’empereur romain Septime Sévère au IIIe siècle aurait fait camper son armée sur la colline avant de passer en Grande Bretagne. Au XVIIIe siècle Saint-Louis y aurait fondé le culte de Notre Dame de Grâce, aujourd’hui vénéré à Ardres. De plus, certains prétendent que de Saint-Louis, on peut gagner par souterrains, Ardres, Tournehem, voire Calais et Saint Omer. Des souterrains existent effectivement, mais ne conduisent qu’à de banales carrières d’extraction de craie, où les Allemands voulaient installer un hôpital militaire qui n’a jamais été terminé mais dont les plans ont été relevés.
Je vous remercie pour votre présence. Votre bonne humeur m’incite à vous préparer d’autres randonnées. Consultez notre site, non seulement pour connaître les futures randonnées, mais pour bénéficier des informations concernant celles-ci.

Rando Rando Douce : Wierre Effroy la route du fromage

Participants Nombre de participants: 40

kms Nombre de kilomètres: 9 kilométres 700 métres

date Dates: 08/02/2022

description Description:


Après quelques explications sur le village de Wierre-Effroy 40 en arrière nous partons sous un ciel nuageux.
Nous poursuivons jusqu'à la cabane du garde chasse d'où nous empruntons un chemin qui traverse le bois pour rejoindre la route de Hesdres puis Hormoy.
Nous passons devant la ferme ( La RUE) puis le Courgain.
Arrivé à, Le Paon nous découvrons une ancienne roue à aube, puis passons devant la fromagerie " la fromagerie de sainte Godeleine" .
30 gourmands ont ENFIN manger les galettes des rois préparé par Nadine M et cuites par Francine D, toute deux randonneuse de notre asso, et , cerise sur le gâteau, à l'abri dans le garage de Nathalie et Jean-François, sympathisants du club.
18 d'entre nous ont poursuivi par la visite de la fromagerie ci-dessus nommé
et une présentation avec dégustation des produits.
Merci à tous de votre participation de cette après-midi bien remplie

Rando Rando Douce : Ecottes la vallée et les fonds

Participants Nombre de participants: 27

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 0 métres

date Dates: 01/02/2022

description Description:

Nous étions 27 au départ de la randonnée à ECOTTE dont Arlette et Tituan, participants occasionnels, à qui nous souhaitons la bienvenues.

Les pluies du matin n’ont pas altéré la motivation des participants. Bien leur en a pris car nous avons pu, contre toute attente profiter d’une après-midi ensoleillée.

Ecottes est le seul hameau de Licques à être séparé du village par le bois de Courtebourne.

Le village a son église et avait encore sa propre école il y a quelques années. Nous étions garés devant et à côté de la salle des fêtes.

En quittant le parking, après environ 300m, nous traversons la route D215 en respectant les consignes … (ça commence à rentrer de ce côté-là) et avançons sur le chemin opposé en suivant la vallée d’Ecottes.

Au Carrefour, à proximité du château Dippendal, nous tournons à gauche. Ce château, que nous ne verrons pas car nous n’allons pas dans sa direction a été construit par Nicolas-Antoine Bernet pendant la Terreur. A quelle époque me demande-t-on ? pour m’enquiquiner ; Euh … Ben… Une réponse fuse, la période après la révolution quand « on coupait les têtes ».

Nous suivons le bois du Château Dippendal. Un peu de boue mais pas trop de dénivelé, le circuit proposé passe à la fois dans le village et la campagne et devant le terrain de buggy de Jean-Pierre qui bien entendu nous fait une présentation rapide de son activité.

Afin d’éviter toute confusion le Rhône ne passe pas à Ecottes … donc par de Côte du Rhône.

Nous reprenons le chemin et consigne de sécurité oblige, nous longeons la D215, à gauche à « la queue leu leu » pour bifurquer de nouveau à gauche à 50 m en direction de la ferme « Leleu » … ! et du centre du village.

A proximité de l’église du sacré Cœur (bâtie au 18è siècle en pierres blanches venant de la carrière toute proche, l’église est agrandie en 1853 avec la construction du choeur, puis en 1870 d’un clocher en pierre) nous nous arrêtons.

Un rappel est fait : dimanche prochain, la Galette des rois reportée, sera servie à Esquerdes.

Nous remercions Nadine M et Francine D pour leur implication.

A bientôt pour de nouvelles aventures

Rando Rando du Dimanche : Escalles La boucle <>

Participants Nombre de participants: 35

kms Nombre de kilomètres: 12 kilométres n/a métres

date Dates: 30/01/2022

description Description:

Nous sommes35 à nous élancer sur le parcours du jour.
A partir de la station de pompage, un chemin de terre sur la gauche nous mène à la falaise.
Nous longeons celle-ci, sur le GR120 en direction de Wissant. Sur la crête de cette partie de falaise, dite « Petit-Blanc-Nez, plus modeste que sa grande sœur située un peu plus au nord, la vue à 360° nous offre : d’un coté au-delà du détroit, les côtes Anglaises ; au sud, la baie de Wissant et le cap Gris-Nez ; au Nord le cap Blanc-Nez avec à son sommet le monument de la Dover-Patrol ; à l’ouest, les pâturages vallonnés de la ferme Saint-Po.
Descente sur la plage par un escalier disposé et sécuritaire où nous marchons sur quelques dizaines de mètres sur les cailloux, car la marée est haute.
Nous traversons le hameau de Strouanne, longeons sur 200 mètres la D940, puis nous nous dirigeons vers le Mont à Grignon et le Mont Roti sur le GR128, un dénivelé progressif qui nous amène à 110 mètres d’altitude.
Le vélo-route nous conduit jusqu’au lieu-dit « Le Tape-cul ».
Mystère sur l’origine de ce nom !
Parmi les nombreuses définitions du dictionnaire, nous pourrions retenir celle-ci : 
« Brimade, consistant à taper le derrière de quelqu’un par terre en le tenant par les bras et les jambes » !
Personne n’a vraiment envie d’en faire l’expérience !
Un sentier ombragé suivi de la rue à Vaches nous mène au hameau de Haute Escalles.
Le chemin du Moulin, tracé du GRP du Tour du Boulonnais, nous conduit sur les hauteurs des Noires Mottes, puis sous une voute de végétation, nous voilà au point le plus haut de notre balade : le Mont Hubert à l’altitude de 151 mètre. Magnifique vue sur Escalles en contrebas !
Descente vers la D940, et direction la colonne du Dover-Patrol.
Descente par le sentier aménagé du Cran d’Escalles avec en point de mire la belle plage de Wissant et le phare du cap Gris-Nez.
Retour par le large chemin piéton qui ramène à notre point de départ.
Agréable balade sur les hauteurs d’Escalles, considérée à juste titre comme l’une des plus belles de notre littoral grâce son sublime panorama, et avec en prime un soleil radieux, de qui ne gâche en rien le plaisir !
Merci à tou(te)s les participant(e)s.

Rando Rando Douce : Tardinghen le sentier des berniques

Participants Nombre de participants: 33

kms Nombre de kilomètres: 8 kilométres 0 métres

date Dates: 25/01/2022

description Description:

33 participants en ce frais mardi au départ de la dune du Châtelet. Tout d’abord, cap à l’Est pour longer la dune et les marais avant de rejoindre la plage bien découverte. On y remarque les larges plaques de tourbe issue de la décomposition il y a bien longtemps de grand forêts.
De retour au Chatelet nous entreprenons l’ascension du Mont au Leux (loups). Nous découvrons alors le banc aux berniques créé par l’artiste plasticien Nicolas Floc’h en 2015 dans le cadre du festival Slack !. Il a représenté des berniques en guise de lampadaire. Des berniques sont des petit coquillages, appelés aussi patelles ou encore chapeau chinois.
L’artiste invite les promeneurs à s’accrocher au paysage comme mes berniques s’accrochent à leur rocher.
Nous traversons bientôt Framezelle pour rejoindre la rue de la mer au Cap gris Nez. Petite halte avant de grimper sur la falaise pour découvrir la baie de Wissant lentement envahie par la marée montante.
Après avoir cheminé dans les dunes bordées d’argousiers et de ronciers, nous franchissons un bien modeste fleuve : le ruisseau du Châtelet avant de rejoindre notre point de départ
A dimanche prochain à Escalles !